مؤتمر الشباب الإشتراكي الديمقراطي: جيل جديد … سياسة جديدة

Le premier congrès des JSD s’est tenu du 20 au 22 juin 2013, avec pour slogan  « Nouvelle génération…nouvelle politique », a été un vrai succès !

Les JSD (Jeunes Socialistes Démocrates) est l’organisation des jeunes d’Ettakatol crée en 2007 et a pris part à différentes  luttes nationales et à différentes luttes pour les jeunes allant des événements du bassin minier, des campagnes de luttes pour la libération des étudiants emprisonnés, des luttes pour les des droits des jeunes à l’enseignements et à tant d’autres luttes jusqu’à  la révolution où nos jeunes se sont inscrits dans la révolte de la jeunesse tunisienne et continuent à militer aujourd’hui pour la réussite de la transition démocratique en Tunisie.

Ce congrès a permis aux jeunes d’Ettakatol de toutes les régions de se retrouver et de bâtir ensemble les nouvelles structures des JSD.

La journée d’ouverture du congrès s’est déroulée à la bourse du travail de Tunis et a rassemblée la grande famille d’Ettakatol avec la participation du Secrétaire Générale d’Ettakatol Dr Mustapha Ben Jaâfar , des militants de toutes les régions mais aussi des représentants des jeunes d’autres partis tunisiens et étrangers. Cette journée d’ouverture a aussi été marquée par la présence et l’allocution de Son Excellence l’Ambassadeur de l’Etat de Palestine en Tunisie, M. Salmane El Harfi.

Les travaux du congrès se sont déroulés les 21 et 22 juin au Camp de Borj Cédria et ont porté sur les discussions et la ratification du nouveau règlement intérieur des JSD et des  six motions présentées : Motion générale qui porte sur les affaires politiques, économiques, sociales, environnementales et internationales – Motion culturelle – Motion des droits, des libertés et de l’égalité – Motion de l’éduction et de l’enseignement – Motion universitaire – Motion les jeunes et l’immigration.

Le nouveau bureau exécutif élu au cours de ce congrès est composé de Nada Mechichi, Seif El Islam Fejjari, Hafedh Souab, Leila Choubani, Ahmed Sellami, Olfa Belgacem, Haythem Fantar, Sabrine El Kéfi, Mouadh Hargem, Soumaya Jouda, Ramzi El Hajjaji, Wafa Mader et Imen Mohamed .

La jeunesse tunisienne a longtemps aspiré à pouvoir évoluer au sein des partis politiques et au sein de la société civile en exprimant librement ses opinions.  La réussite de ce congrès est une consécration non seulement pour les jeunes d’Ettakatol mais aussi pour toute cette  jeunesse tunisienne.

A travers ses nouvelles structures, son nouveau Règlement Intérieur, ses motions et la volonté de ses jeunes, les JSD auront très certainement un poids plus important à l’avenir sur la scène politique tunisienne et au sein d’Ettakatol.

Sélim Bouraoui, Congressiste JSD, Fédération France Nord

 

Leave a comment

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *