Mustapha Ben Jaafar convoque l’assemblée dans une séance spéciale pour mettre le gouvernement face à ses responsabilités concernant le climat ambiant d’insécurité.

En présence du ministre de l’intérieur, de l’enseignement supérieur et du secrétaire d’état auprès de la présidence en charge de la communication avec l’assemblée. Mustapha Ben Jaafar convoque une séance plénière spéciale pour une séance de dialogue avec le gouvernement sur les questions de la sécurité, et demander au gouvernement ce qui a été fait pour éviter que ces événement inacceptables se reproduisent :


« La sécurité des citoyens doit être garantie par le gouvernement quelque soit les situations rencontrées.

Les derniers jours, des événements dangereux se sont déroulés comme des appels au meurtre, des appels antisémites, la profanation du coran et des lieux de culte, la profanation du drapeau national, constituent des événements inacceptables qui ne feront que diviser notre peuple en ce moment ou nous avons besoin d’union.

Les agressions verbales et physiques contre les journalistes, les artistes, les hommes de théâtre, même les agents de la sureté publique, les employés  de l’ordre public n’y ont pas échappés.

Effraction de bâtiments publics, expulsions de responsable, grèves illégales avec interruption de la circulation publique ralentissent l’économie locale.
Interruption des études dans les espaces universitaires et transgression des règlements intérieurs… Toutes ces situations nous poussent à la division générale alors que nous rappelons que la révolution nous a offert la liberté pour laquelle nous nous sommes longuement battus et que nos martyrs se sont sacrifiés.
Nous travaillons actuellement afin de garantir la liberté dans la constitution, mais il ne peut pas y avoir de liberté dans l’anarchie et l’insurrection.

Notre liberté est une liberté de la pensée et de l’expression et non celle de la violence de la menace ou de l’imposition d’un mode de vie étranger à notre société.

J’invite donc les députés de l’assemblée à une séance de dialogue avec le gouvernement pour avoir toutes les informations sur ce qui a été fait pour éviter que ce genre d’événements se reproduisent»

Leave a comment

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *