frar
Accueil / 17éme anniversaire du Fdtl : La fête de la démocratie -La Presse-

17éme anniversaire du Fdtl : La fête de la démocratie -La Presse-

17e anniversaire du Fdtl
La fête de la démocratie

Celle de la Révolution que les jeunes Tunisiens ont menée contre la dictature avec l’ensemble du peuple, celle des martyrs du mouvement national et celle de la démocratie républicaine enfin à l’ordre du jour.

Et le concert musical organisé à l’occasion était effectivement aux couleurs des jeunes, de la Révolution et de la démocratie. Rehaussant le souvenir de la naissance du Fdtl, le 9 avril 1994, suite à l’appel lancé par 200 démocrates, universitaires, syndicalistes et défenseurs des droits de l’homme. Un concert où le rap et le slam tunisiens, ces expressions typiquement jeunes et fortement marquées par les aspirations révolutionnaires à la liberté, à la démocratie et au bien-être dans la concorde, dans une Tunisie prospère, ont su donner libre cours à la joie  et à l’enthousiasme des moins de 30 ans.

Mohamed Ali Ben Jomaa, Mohamed Dahech, Weld El 15, Crack, Patchita… se sont ainsi relayés, ovationnés par un public où toutes les générations avaient pris place et qui n’a pas manqué d’apprécier les virtuoses acrobates de l’Ecole du cirque.

17 ans se sont écoulés depuis l’acte de naissance du Fdtl. Les revendications du Forum étaient, à l’époque, l’assainissement du climat politique, la séparation du parti au pouvoir et de l’Etat, l’organisation d’élections libres, la séparation des pouvoirs, les libertés fondamentales et le respect des droits de l’Homme. Mais aucune de ces revendication ne sera entendue et le parti du Dr Mustapha Ben Jaâfar sera marginalisé et réprimé. Ce n’est qu’avec la Révolution du 14 janvier que le Forum a pu se redéployer et prendre sa place parmi les forces de changement, couvrant fièrement le territoire national, encadrant les citoyens, portant haut les attentes du peuple. Aujourd’hui, le Fdtl en est à une vingtaine de fédérations régionales et s’active à préparer son programme politique en vue des prochaines élections.

Enfin libéré de la dictature et d’un système mafieux qui suçait le sang des Tunisiens, notre pays attend désormais tout de ces énergies militantes qui ont su résister et développer leurs nobles idées démocratiques, parmi lesquelles le Forum démocratique pour le travail et les libertés. Cette force de changement qui fait, aujourd’hui, un pari résolu sur les jeunes.

source : La Presse

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

code